· 

Témoignage de Madeleine

Bonjour Joseline,

Merci pour ton message où je ressens beaucoup d'empathie.
Merci pour tout ce que tu nous as transmis ou essayé de nous transmettre....
Pour le groupe pour qui j'ai ressenti une certaine harmonie dans le cheminement de nos vies.
Bien sûr, si nous étions là, à ce moment précis, ce n'est jamais un hasard....
Pour ma part, j'ai compris une chose par rapport au thème de la danse de la vie, c'est que cela m'a "ouvert les yeux" sur le fait que j'avais toujours été très pudique envers moi même et les autres en "cachant, en dissimulant" mes goûts profonds pour la danse comme étant une attitude "pas très convenable" pour une personne "sérieuse"....
Cela m'a fait découvrir aussi que je m'étais toujours cachée d'une certaine "sensualité. 
Et en fait, au cours de ce week-end, j'ai senti qu'au fil des exercices, je me "dépouillais" de mes préjugés et de mes limitations.
Je me suis aussi souvenue, ce matin même, au moment où j'écris ces mots, qu'ayant reçu des messages de ma fille Agnès, en 2000, elle m'avait parlé de ma vie antérieure où j'aimais beaucoup danser....avec de jeunes gens, et mon mari, prétendant de l'époque, était jaloux des rivaux et nous étions revenus ensemble pour XXX raisons et continuer à évoluer.
Bref, un long parcours m'a fait comprendre que ma vie était là, à cette place, tout en continuant à réaliser mes rêves, compte tenu de leurs réalisation par la cécité progressive.
Il a fallu en passer par des acceptations ou de l'accueil....et aidée en tout cas par ces "messages" qui m'ont fait comprendre bien des choses.
Toujours est-il que la dans a toujours fait partie de ma vie et surtout lorsque l'occasion s'en présentait, comme ce dernier week-end.
J'ai compris aussi que nous ne sommes pas qu'un corps mais au delà de ce corps, il y a notre véritable "personnalité" celle qui "explose" lorsque l'on ne PENSE PLUS, et que ce soit par la danse ou par le chant, ce sont des "moments de grâce" où je ne suis plus dans le mental...
Je me suis découverte aussi que, par la danse, j'exprimais ma joie d'être VIVANTE et c'est aussi pour moi l'expression de ma LIBERTE, liberté du geste, de ne plus être emprisonnée dans ce corps qui tâtonnes pour avancer, qui tremble devant un obstacle et qui ose avancer malgré ses peurs, dans l'inconnu du chemin.

Je me disais aussi combien des mal et non-voyants pouvaient y trouver un nouvel élan de vivre pour peu qu'ils se laissent pénétrer par la musique.....
Je me souviens, il y a quelques années avoir visité un malade amputé d'une jambe à l'hôpital.
En entrant dans sa chambre, étendu sur son lit, il écoutait de la musique accordéon musette.
J'étais tellement abasourdie que je lui demandais ce qu'il éprouvait en écoutant cette musique si "entrainante".
Il me répondit en souriant : "Je dans dans ma tête"......OUF.........!!!!!

Voilà, Joseline, je comprends que tu as "vaincu tes démons" puisque tu as transcendé tes obstacles pour évoluer vers "plus haut, ou plus grand" sans te laisser enfermer dedans.
En ce qui me concerne, je ne sais pas si j'ai bien fait de ne pas trop bouger devant les épreuves, mais j'essaye de trouver ma joie dans les petites choses de la vie....celles que je peux changer pour être mieux.
L'amour, la joie, la transparence de son être. ETRE AUTHENTIQUE, ËTRE VRAI et S'ACCEPTER, voilà mes objectifs.
J'ai aussi mon petit ange dont j'ai la protection, qui vit à l'intérieur de moi, tout comme Armelle a le sien qu'elle n'oublie pas.
Agnès a fait du chemin depuis son départ, et si durant 13 années j'ai été sa maman, celle qui l'a protégée et aidée à grandir, j'ai conscience que, depuis son "envol", les rôles sontrenversés et elle est aussi là pour me guider dans ma vie.

Voilà, un peu mon ressenti de ce jour...
J'ai eu beaucoup de plaisir à te connaître et te souhaite de concrétiser le prochain challenge pour toi....CHANTER la vie comme on DANSEla vie.
J'espère que tu pourrais nous faire partager cette expérience.

Avec toute mon amitié.